A PHP Error was encountered

Severity: Runtime Notice

Message: Only variables should be assigned by reference

Filename: plugins/theme.php

Line Number: 399

A PHP Error was encountered

Severity: Runtime Notice

Message: Only variables should be assigned by reference

Filename: plugins/theme.php

Line Number: 399

A PHP Error was encountered

Severity: Runtime Notice

Message: Only variables should be assigned by reference

Filename: plugins/theme.php

Line Number: 399

A PHP Error was encountered

Severity: Runtime Notice

Message: Only variables should be assigned by reference

Filename: plugins/theme.php

Line Number: 399

A PHP Error was encountered

Severity: Runtime Notice

Message: Only variables should be assigned by reference

Filename: plugins/theme.php

Line Number: 399

A PHP Error was encountered

Severity: Runtime Notice

Message: Only variables should be assigned by reference

Filename: plugins/theme.php

Line Number: 399

A PHP Error was encountered

Severity: Runtime Notice

Message: Only variables should be assigned by reference

Filename: plugins/theme.php

Line Number: 399

A PHP Error was encountered

Severity: Runtime Notice

Message: Only variables should be assigned by reference

Filename: plugins/theme.php

Line Number: 399

Arougou Event | LE SPÉCIALISTE RANDONNÉE




            La réussite d’une randonnée à cheval dépend en grande partie de sa préparation. Et celle-ci passe par un choix judicieux du matériel.

En une journée de randonnée, un cheval porte son cavalier durant plusieurs heures, souvent consécutives. Et même lors des passages les plus délicats où le cavalier redevient piéton, le cheval garde tout son équipement. Le choix de celui-ci est donc alors primordial pour éviter les lésions dues à ce contact prolongé : " gonfles ", érosions cutanées. Ces selles spécialement prévues pour un usage sur une longue durée limitent les points d'appuis et répartissent mieux le poids du cavalier et de l'équipement.

Il n'est pas nécessaire d'emporter une trousse de maréchalerie complète : ces outils pèsent lourd ! Si un clou est perdu, on peut le remplacer et permettre ainsi à la ferrure de terminer l'étape, voire de tenir quelques jours. Si un fer est à demi arraché, il est plus sage de l'enlever car il risque de blesser le cheval. Ces deux petites opérations ne nécessitent qu'une mailloche et une tricoises. Emmenez aussi quelques clous, bien sûr. Mais n'oubliez pas qu'en cas de fer perdu, une hipposandale, qui protège le pied de l'usure, peut vous permettre de continuer votre route. Les hipposandales sont vendues par deux ; notons que leur prix étant assez élevé, il est dommage qu'on ne puisse pas en acheter qu'une seule, étant donné qu'elles sont interchangeables entre antérieurs et postérieurs, et entre pied droit et pied gauche…

Cavalier et piéton

Le randonneur équestre marche aussi beaucoup ! En effet, il est recommandé au départ d'effectuer environ un kilomètre à pied, de manière à laisser la selle et le paquetage " se placer " avant un dernier resanglage. En fin d'étape ou de demi étape, il est bon de mettre également pied-à-terre, et de dessangler de deux trous pour laisser la circulation sanguine se rétablir progressivement dans les zones de pressions. Les montées et les descentes difficiles s'effectuent également à pied.

En matière de chaussant, privilégiez donc le confort et la sécurité : une paire de boots et de chaps seront plus indiquées que des bottes. Les bottes en cuir sont inconfortables pour marcher, et seront abîmées par les cailloux des chemins. Les bottes en caoutchouc sont très pénibles s'il fait chaud - et génèrent de superbes ampoules. Ne portez jamais de baskets, qui risqueraient de se coincer dans les étriers, et ne vous protégeraient pas si d'aventure votre cheval vous marchait sur le pied (ce qui est très fréquent dans les irrégularités de terrain). De toute manière, évitez de partir avec du " neuf " aux pieds : pensez à " faire " vos boots au préalable.

Soleil et pluie

Sur une randonnée d'une semaine, la météo peut vous réserver des surprises. Le temps peut changer radicalement et très vite (surtout en montagne). Prévoyez toujours un bon imperméable. Choisissez un modèle adapté à l'équitation, assez long pour protéger les cuisses, muni de brides, et taillé dans une matière légère et non bruyante (les petits impers en nylon léger claquent au vent et risquent d'effrayer les chevaux. C'est particulièrement dangereux si vous randonnez en attelage).

Il existe également des " chaps " imperméables. Fixées au dessus de votre pantalon, elles sont légères et protègent vos cuisses (évitant que l'eau, à travers les fibres du pantalon trempé, ne descende directement dans vos bottes).

Ces vêtements de secours peuvent être roulés très serré dans une housse, maintenue à l'arrière de la selle par deux courroies ; mais attention ! La housse ne doit pas toucher le rein du cheval : ce simple contact, durant de longues heures, pourrait entraîner des blessures par frottement.

S'il fait très chaud, prévoyez surtout des vêtements en matières naturelles (ou certaines matières dites " techniques " spécialement conçues pour le sport). Evitez surtout un pantalon en synthétique qui serait chaud et désagréable à porter pour passer de longues heures à cheval. Banissez le jean dont les coutures épaisses sont très inconfortables ; n'oubliez pas qu'en randonnée, on marche essentiellement au pas : on est donc beaucoup assis dans sa selle…

S'il fait très chaud, prévoyez surtout des vêtements en matières naturelles (ou certaines matières dites " techniques " spécialement conçues pour le sport). Evitez surtout un pantalon en synthétique qui serait chaud et désagréable à porter pour passer de longues heures à cheval. Banissez le jean dont les coutures épaisses sont très inconfortables ; n'oubliez pas qu'en randonnée, on marche essentiellement au pas : on est donc beaucoup assis dans sa selle…

Enfin, n'oubliez pas qu'une protection céphalique est indispensable. Outre la protection en cas de chute, le casque peut vous éviter un contact douloureux avec une branche basse…Si la bombe traditionnelle est souvent lourde et pénible à porter en été, prenez plutôt un casque léger et aéré, comme ceux qu'utilisent les cavaliers d'endurance. Ce type de casque est étudié pour être porté de longues heures durant, même par une grande chaleur.

Le Bivouac

Le montage d'une tente est souvent long et astreignant. Il existe aujourd'hui des tentes qui se déplient et se montent en un temps record. Ces tentes " pré montées ", sont pliées dans leur sacoche. Les tiges sont souples, et reprennent leur forme d'origine (déployant et montant ainsi la tente en quelques secondes) d'un seul geste. Attention : ne faites jamais cela à proximité des chevaux, que cela effrayerait à coup sûr !

Si vous avez l'occasion de partir avec une intendance motorisée, vous pouvez également utiliser des sortes de " tonnelles " pour protéger les chevaux de la pluie. Mais attention, leur montage est plus complexe, et compte tenu de leur taille, elles ne peuvent s'installer n'importe où.